Le Projet 2E2A

Ce projet a vu le jour sous la forme d’une idée écrite sur un bout de papier au coin d’une table lors d’un repas professionnel, entre un entrepreneur engagé, un président d’association et le Directeur général de Vala Orange. D’une utopie, l’équipe Vala a constitué un mouvement.2E2A est un collectif d’associations et d’entrepreneurs de la région Souss Massa qui a pour but de rassembler et d’accompagner des diplômés au chômage souhaitant créer leur entreprise. Un mouvement concret qui a pour objectif d’inciter des jeunes femmes et hommes à se familiariser à l’entreprenariat.

 

-Création d’un nom de marque porteur de sens et d’un logotype:un symbole reconnaissable, mémorable, intemporel et polyvalent.

-Réalisation d’une Charte des valeurs.

-Imaginer une stratégie globale de communication pour faire découvrir le mouvement 2E2A.

– Création d’un documentaire vidéo en dévoilant les actions sur le terrain du collectif d’associations 2E2A.

– Sensibiliser les influenceurs et les responsables à prendre en considération la nécessité de déployer plus d’actions pour l’entreprenariat dans le pays.

3

-Chef de projet

-Directeur de communication

-Développeur

-Directeur artistique

-Community manager

-Cameraman/Photographe

-Monteur

L’Agence Vala Orange a permis de transformer une vision d’un idéal en un projet d’utilité nationale.

L’accompagnement du collectif 2E2A s’est fait sur plusieurs mois pour lui définir un cap pour une communication optimale. Vala Orange a intimement lié l’aspect sociologique et technique pour faire monter le projet en crescendo.

2E2A  est aujourd’hui soutenu dans sa démarche par un réseau de parrains solides, de jeunes chefs d’entreprises, de l’ANAPEC, de l’Université d’IBN ZOHR et d’associations très performantes.

L’agence Vala Orange a su construire une image de marque forte, porteuse de la culture d’entreprise associée au soutien des jeunes demandeurs d’emplois.

2E2A est dorénavant reconnu par ces formations et ces méthodes spécifiques pour inciter ces chômeurs, femmes et hommes à créer leurs propres entreprises (petite, micro entreprise) ou bien, pour certains d’entre eux, de les réintégrer dans le monde du travail en donnant les outils nécessaires pour qu’ils démarchent dans des conditions optimales.